L’OSTÉOPATHIE

L’ostéopathie est l’art de diagnostiquer et de traiter, par les mains, les pertes de mobilité des différentes structures de l’organisme, dans le but de restaurer l’équilibre du corps.

Les principes fondateurs de l’ostéopathie:
  • Unité du corps:  le corps est qu’inter-relations entre chaque parties du corps. De part: sa vascularisation, système nerveux, tissu conjonctif, muscles, système lymphatique et hormonal.                          

  • Structure gouverne la fonction : un organe ne peut fonctionner que si sa configuration 3D est respectée. Par conséquent, si une structure perd sa mobilité, la fonction qui lui est attribuée, se retrouve diminuée, donnant un trouble fonctionnel, ainsi une douleur peut en résulter.                                                                               

  • Auto guérison : le corps possède de nombreux systèmes de régulation, adaptation, défense et compensation. Le rôle de l’ostéopathe est de stimuler ces facultés d’auto-guérison.                    

  • Loi de l’artère : la libre circulation du sang dans le corps est nécessaire pour éviter les stases et l’accumulation des toxines au sein des tissus. L’ostéopathe

POUR QUI?

 

Sportifs

Les sportifs soumettent leur corps à un certain nombre de contraintes importantes. 

L'ensemble des structures biomécaniques est sollicité : articulations, muscles, tendons, ligaments.

L'intervention d'un ostéopathe peut être tout à fait intéressante pour les sportifs à tous les niveaux.

Qu'il s'agisse :

  • d'un amateur qui veut pratiquer sans risque tout en se faisant plaisir ;

  • d'un semi-professionnel qui souhaite améliorer ses performances ;

  • d'un professionnel qui désire récupérer rapidement après une blessure ou qui cherche à se préparer à une épreuve particulière.

Les sportifs professionnels s'intéressent à l'ostéopathie, c'est que celle-ci peut intervenir auprès d'eux à plus d'un titre:

  • La Récupération ,

  • La Préparation d’une compétition

  • Les Entorses, chocs, chutes... 

  • Les Douleurs articulaires,

Le Retour sur le terrain après une période d’indisponibilité… 

                                                                             

Le côté Préventif est également fondamental et, au sein d'équipes importantes, le thérapeute pratique en étroite collaboration avec toute une équipe médicale (pluridisciplinaire: kiné, podologue..). Il est possible pour des sportifs de consulter des ostéopathes même en dehors de toute douleur ou problème particulier.​ L'ostéopathe peut permettre d'améliorer les performances du sportifs en libérant les différentes tensions.                                       

L'aspect Curatif pour soulager les zones les plus souvent sollicitées, éviter les troubles de la postures ( ajuster les différentes structures, augmenter les amplitudes de mouvements, permettre les gestes fluides...)

afin d'éviter d'autres fractures, entorses, luxa​tions...

 

Le Draille de Mourre Poussiou - 2016

BOL D'OR 2018 - Team Motobox

 

Nourissons

L’accouchement peut être le premier des traumatismes pour le bébé. Trop long ou trop court, il peut perturber le fonctionnement normal des structures crâniennes et en perturber le développement. Difficile, il nécessite parfois l’emploi de spatules, ventouses ou forceps, qui vont influer sur la mobilité des jonctions des os du crâne et occasionner des troubles fonctionnels immédiats ou ultérieurs. 

Souvent, les nouveaux nés naissent avec la tête un peu déformée, le crâne en obus, un oeil plus fermé que l’autre, une oreille plus en avant que l’autre, le nez un peu écrasé… Les parents s’entendent dire que cela se remettra tout seul. Pourtant il en résulte souvent une ou plusieurs dysfonctions ostéopathiques pouvant générer des troubles fonctionnels.                                                                                                                                           

Quand consulter ?

  • Accouchement effectué sous péridurale

  • Travail trop long (plus de huit heures) ou trop court (moins de deux heures)

  • Grossesse gémellaire

  • Présentation en siège, par la face ou par le front

  • Après une forte traction sur la tête

  • Cordon enroulé autour du cou

  • Prématurité (le crâne est plus fragile)

  • Forceps, ventouse ou spatuleen cas de césarienne

  • Souffrance foetale, de réanimation même légère du bébé.

 

Apprendre à observer son bébé et consulter quand :

  • Se cambre en arrière lorsqu’on le prend dans les bras ou pendant la tétée

  • Bébé crispé (bras et/ou mains raides)

  • il sursaute au moindre bruit et montre de petits tremblements

  • Atone et a du mal à tenir sa tête

  • Pleure tout le temps

  • Dort très peu

  • Régurgitation, difficulté à la tété

  • il use ses cheveux derrière la tête de façon asymétrique

  • Mauvaise position et/ou une asymétrie des hanches, des membres inférieurs ou des pieds

  • il met toujours un bras en arrière

  • il tourne toujours la tête du même côté et dort toujours du même côté

  • il garde un strabisme divergent ou convergent de façon permanente

  • il a des troubles ORL à répétition : otites, bronchites à répétition, respiration bruyante...

 

Maxence 48 mois

Femmes enceintes

     

La grossesse est un moment particulier dans la vie d’une femme :

 

Elle induit la nécessité d’une adaptation permanente de l’ensemble de son organisme et de sa posture afin de faire face au développement de l’embryon puis du fœtus. Consulter un ostéopathe pendant une grossesse aide à aborder celle-ci de façon plus paisible et confortable, grâce à des techniques douces, adaptées et ciblées. 

L’ostéopathie ne dispense en aucun cas d’un suivi obstétrical conventionnel. 

La prise de poids, le changement soudain de posture, les changements hormonaux et physiologiques vont mécaniquement apporter leurs douleurs et/ou gênes sur le corps. 

Les douleurs typiques:

  • Les douleurs ligamentaires : à partir du 6e mois particulièrement, les ligaments commencent à s’étendre avant de devenir hyperlaxes (changement hormonal) entraînant des douleurs au niveau des articulations

  • Les lombalgies : douloureuse à paralysante, une lombalgie est un vrai fléau de la grossesse. Les douleurs irradient dans le bas du dos. 

  • La sciatique: Le nerf sciatique se coince et la douleur est aiguë, paralysante, irradient du haut de la fesse et dans la jambe. 

  • Les insomnies : douleurs, mauvaises positions, difficultés à respirer, blocage au niveau du diaphragme, anxiété… Les causes sont nombreuses, la grande majorité traitable grâce à l’ostéopathie, qui va débloquer les zones de tensions.

  • Les problèmes de circulation : enceinte, votre quantité de sang augmente, la tension également, entraînant entre autres des douleurs au niveau des jambes, de la rétention d’eau et donc des gonflements. Désagréable au mieux, douloureux la plupart du temps. 

  • Les reflux gastriques (RGO) 

 

- Sur le premier trimestre : La prise en charge en ostéopathie permet d’optimiser les régulations neurovégétatives et d’agir ainsi sur les nausées, vomissements, troubles du transit, lombalgies et l’irritabilité fréquents à cette période.

- Sur le deuxième trimestre : L’expansion de l’utérus refoule les viscères de l’abdomen, limitant ainsi les mouvements du diaphragme. Cela peut entraîner des troubles vasculaires, des contractions : l’intervention de l’ostéopathe permet de restaurer la mobilité du bassin et de l’abdomen et d’améliorer la souplesse des tissus environnants.

- Sur le troisième trimestre : L’action de l’ostéopathe sur l’équilibre général du corps, sur les zones vertébrales trop ou trop peu sollicitées et les tissus permettra une prise en charge efficace des douleurs, du reflux gastro-oesophagien, de la fatigue et du syndrome canal carpien souvent rencontrés à cette période.                       

L’accouchement demande une mobilisation totale de la force et de l’énergie de la future maman. Le travail de l’ostéopathe consiste à repérer toutes les dysfonctions qui entraînent des perturbations, et à agir ensuite pour diminuer les contraintes (tant chez la mère que chez l’enfant) liées au passage du fœtus dans le canal génito-pelvien lors de l’accouchement.                                                                                                                                 

Le post-partum : La consultation ostéopathique est fortement conseillée dans les semaines qui suivent la naissance car elle favorise de nombreuses améliorations : faciliter le confort dans l’allaitement, traiter des douleurs persistantes (lombalgies, sciatiques, canal carpien…), celles plus spécifiquement liées à l’accouchement (position, effort d’expulsion, expression abdominale, épisiotomie, suites de péridurale, césarienne…), restaurer une posture de confort. Elle optimisera la rééducation périnéale et favorisera ainsi un retour normal aux activités de la vie courante.

Virginie enceinte de 37 semaines 

 

Adolescents

L'ostéopathie et scolarité

Les séances d’ostéopathies peuvent aussi concerner les enfants et les adolescents. 

En effet, ils font face à des contraintes physiques courant à cette période de la vie : le port d’un sac à dos lourd, les activités sportives intenses ou encore des postures maintenues longtemps sur une chaise qui peuvent générer différents symptômes: scoliose, cyphose, des pieds plats ou creux, ou encore des douleurs articulaires.

Le stress intense, des fatigues chroniques, des troubles du sommeil ou encore des difficultés de concentration du aux examens sont autant de choses que l'ostéopathe peut aider à soulager.

D'autre part, un traitement orthodontique peut être responsable de maux de tête chronique, craquement ou douleur au niveau de la mâchoire. Une collaboration avec le dentiste, l’orthodontiste et l'ostéopathe peut réduire les problèmes posturaux causés par une modification de l’occlusion du jeune patient.

 

Adultes

L'ostéopathie et le monde du travail

Quel que soit le métier, chacun passe quotidiennement de nombreuses heures dans la même posture, ou à répéter le même mouvement. Être assis devant un ordinateur, porter des objets, des caisses ou des outils, faire un travail manuel avec un bras toujours sollicité, ou simplement travailler dans des positions pénibles, sont des facteurs de nombreux troubles musculo-squelettiques.

1 Français sur 5 déclare souffrir de troubles de santé liés au stress au travail. Les symptômes d'un stress chronique: douleurs musculaires et articulaires, maux de tête, troubles du sommeil, troubles de l’appétit et de la digestion, sueurs inhabituelles,​ nervosité...

  • L’ostéopathie et emploi de bureau
    Rester plus de sept heures devant un ordinateur fait apparaître certains troubles :  maux de tête, cervicalgies, engourdissements, sensations de brûlure ou fourmillements, faiblesses musculaires, douleurs, palpitations, enflures, sensations de raideur, d'ankylose.                                                                                                                                

  • L’ostéopathie dans le secteur du bâtiment
    Les épaules et le dos sont très sollicités entraînant les pathologies suivantes : sciatique, tendinite de la coiffe des rotateurs, bursite, épicondylite, syndrome du canal carpien, tendinite du tendon d’Achille     

  • L’ostéopathie dans le secteur agricole
    Les douleurs musculosquelettiques représentent 95% des plaintes: dorsalgie,  lombalgie, rachialgie, problèmes respiratoires de mécanisme allergique, lésions chroniques de ménisque.

 

Seniors

Bien vieillir avec l'ostéopathie

Au fil des ans notre corps est sujet à des adaptations pouvant entrainent des diminutions sur l’ensemble de ses fonctions, favorisant l’apparition d’incapacités. Le corps se retrouve ainsi restreint dans les actes de la vie quotidienne. Ces restrictions peuvent dès lors engendrer perte d’autonomie et isolement, et avoir une incidence non négligeable sur le plan psychologique et social.

Être suivi le plus tôt et le plus régulièrement possible par un ostéopathe permet de retrouver et de renforcer ses fonctions en travaillant sur la mobilité générale de son corps: 

- La Prévention primaire a pour but de maintenir en bonne santé. Effectuée régulièrement, elle permet d’éviter l’apparition de troubles fonctionnels. Le senior entretien souplesse et équilibre pour pouvoir vivre sans contrainte.

- La Prévention secondaire soigne le trouble fonctionnel qui est apparu avec le temps ou suite à un traumatisme corporel, et permet d’éviter rechutes et récidives

- La Prévention Tertiaire minimise une pathologie déjà présente et cherche à diminuer l’invalidité du patient âgé.

Elisa 100 ans 

LE CABINET

Tarifs:

55€ en Cabinet

75€ à Domicile

© 2018 par Pauline Bottero Ostéopathe. DO Créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Google+ Icône sociale