LE CABINET

Tarifs:

55€ en Cabinet

75€ à Domicile

© 2018 par Pauline Bottero Ostéopathe. DO Créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icône
  • Google+ Icône sociale
Rechercher
  • Pauline Bttr

Le Périnée et L’Ostéopathie

Le périnée ou le plancher pelvien est un ensemble de muscles en forme de losange situé dans le bassin, s'étendant de la face postérieure du pubis jusqu'au coccyx.

Formé de trois couches de muscles (périnée superficiel, moyen et profond), il est percé chez la femme de trois trous : le méat urinaire, le vagin et l'anus.















Son rôle principal :


- Soutienir les organes pelviens ( vessie, utérus, rectum )

- Assurer la contraction des sphincters qui régulent l'ouverture des différents conduits

- Augmenter le plaisir sexuel (un périnée tonique offre davantage de sensations lors de la pénétration


Il est donc essentiel de le travailler lors de Dyspaneuries Profondes, de Névralgie Pudendale, d’Incontinence Urinaire ou Anale ou bien lors d’un déséquilibre de bassin pendant la grossesse.

En effet, durant cette période il existe un lien étroit entre la modification de la laxité ligamentaire et les modifications de la statique pelvienne. (

(Revue de littérature scientifique de B.Gachon; D.Desseauve du 4 décembre 2015).






Les interventions chirurgicales gynécologiques peuvent fragiliser le Périnée (hystérectomie pour cancer ou autres pathologies de l’endomètre ou du col utérin), la ménopause (carence œstrogénique diminuant la vascularisation de la musculature de la région génitale), certains sports sollicitant fortement le système musculo-ligamentaire du périnée etc…


Chez les hommes, la fonction de « soutien pelvien » est naturellement possible par la présence de la prostate mais suite à une prostatectomie, ce verrou pelvien se trouve fortement fragilisé. Une rééducation active va nécessiter une réelle participation du patient qui devra « bien sentir » quels sont les muscles qui doivent participer à la contraction.



Comment le tonifier ?


La rééducation manuelle musculaire du périnée, s’effectue par un physiothérapeute spécialisé ( kinésithérapeute /sage femme..) et consiste à faire des exercices de contraction et de relaxation volontaires permettant une prise de conscience du schéma corporel musculaire, préparant les exercices dynamiques. A cette phase, les co-contractions périnéales, abdominales, des membres inférieurs (adducteurs), peuvent perturber le schéma du verrouillage périnéal normal et aboutir à une véritable inversion de commande musculaire c’est-à-dire des manœuvres de poussées abdominales et non de contractions.C’est là que le travail du physiothérapeute en individuel sera essentiel pour faire ressentir et faire prendre conscience au patient qu’il existe un schéma corporel musculaire pelvien (souvent méconnu ou oublié).


La technique de biofeedback consiste en un rétrocontrôle biologique à l’aide de l’enregistrement et de la visualisation objective de la contraction musculaire périnéale par l’intermédiaire de sondes intra-vaginales.

Ces sondes utilisent des signaux électriques qui traduisent la pression intra-vaginale et permettent un véritable exercice musculaire autocontrôlé. Le testing musculaire périnéal manuel permet de suivre l’évolution du renforcement obtenu ou non encore obtenu de la musculature pelvienne. La durée de la contraction musculaire peut aller jusqu’à 10 secondes avec un temps de repos équivalent, ou double du temps de contraction. Le but de cet exercice est d’obtenir un verrouillage à l’effort quasi-automatique en situation à risque dans les activités de la vie quotidienne.


La stimulation électrique est une technique effectuée par la sonde endo-vaginale (utilisée dans le biofeedback), parfois en complément du biofeedback. On utilise des fréquences basses de 10 Hz en cas d’urgenturie et des fréquences plus élevées, de 50 Hz en cas d’incontinence urinaire d’effort, avec des durées d’impulsions brèves (2 à 5 secondes avec temps de repos doublé). La stimulation électrique est utilisée pour stimuler la contraction musculaire pelvienne et la prise de conscience du schéma corporel de la musculature pelvienne.





24 vues