Rechercher
  • Pauline Bottero

Pré éclampsie et Ostéopathie

La pré-éclampsie appelé également « Toxémie gravidique » est une hypertension artérielle gravidique qui apparaît dans la deuxième moitié de la grossesse environ à 20 semaines d’aménorrhée. Elle touche environ 5% des femmes.


Les facteurs de risques maternels :

  • la primiparité

  • les grossesses gémellaires

  • un âge maternel supérieur à 40 ans

  • une obésité 

  • un diabète préexistant

  • la présence d'anticorps antiphospholipides

  • la notion d’une maladie thromboembolique, d’une maladie rénale, ainsi que la haute altitude.

Comment peut on le savoir ?


Le dépistage de la pré-éclampsie se fait au premier trimestre de la grossesse, entre 11 et 14 semaines. Il comprend une analyse de sang, une mesure de votre tension artérielle et un doppler utérin réalisé lors de l'échographie du 1er trimestre.

Par quel mécanisme ?


La pathologie fait suite à un défaut de placentation. Le placenta ne descend pas assez bas sur les artères spiralées et laisse à celles-ci la capacité de vasoconstriction qu’elle perdrait en temps normal. Cette mauvaise vascularisation du placenta induit une souffrance principalement hypoxique. Ce dernier réagit en libérant toute une série de substances toxiques pour l'organisme maternel. Ces substances sont au départ libérées pour compenser le défaut de vascularisation, provoquant notamment une hypertension artérielle et une réduction de la perfusion des autres organes (par exemple le rein).

Les 3 stades du moins grave au plus important:

1- HTA supérieure à 14/9

2- HTA et protéinurie

3- HTA, protéinurie et présence de crise convulsive

Selon le stade, la pré-clampsie peut-être une contre indication stricte à une séance d’ostéopathie.

0 vue

LE CABINET

Tarifs:

55€ en Cabinet

75€ à Domicile

© 2018 par Pauline Bottero Ostéopathe. DO Créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icône
  • Google+ Icône sociale