Rechercher
  • Pauline Bottero

Torticolis congénital chez le Nourrisson


Qu'est-ce qu'un torticolis congénital ?

Le torticolis est une attitude vicieuse de la tête et du cou. La tête de bébé est inclinée du côté du torticolis et tournée du côté opposé par le muscle sterno-cléido-occipito-mastoidien.

Le diagnostic peut être établi à la naissance et parfois dans les semaines qui suivent l’accouchement par votre médecin.

Etiologies et Physiopathologie:

Les torticolis congénitaux peuvent avoir plusieurs origines:

  1. Musculaire ou appelé également Torticolis Musculaire Congénital (TMC):

soit par une absence du muscle SCOM d’un côté (congénital) ou soit par la contraction/rétractation du SCOM. L’étiologie musculaire par contraction est de loin la plus fréquente. Elle est le plus souvent causée par des contraintes intra-utérines (positionnement de bébé dans le bassin de la maman) ou des traumatismes per partum: ventouse, forceps.

Flexion et rotation tête => ischémie et œdème du SCOM => fibrose du muscle => rétractation du muscle

2. Osseuse: une fusion de vertèbres cervicales, une subluxation congénitale cervicale ou secondaire à une plagiocéphalie..


Les Conséquences sur bébé:

S’il n’est pas traité, le torticolis peut être, à terme, à l’origine de certains troubles comme :

  • une déformation de la tête à type de plagiocéphalie, le nouveau-né restant systématiquement tourné du même côté

  • un trouble fonctionnel oculaire

  • une déformation vertébrale à type de scoliose notamment au niveau cervico-thoracique.

Comment l’ostéopathie agit elle ?

Après un examen complet de tout le corps de bébé, votre ostéopathe va s’attarder à rendre un maximum de mobilité par des manipulations douces et sans contraintes.

Sachez également qu’aucune correction articulaire rapide ou avec force n’est pratiquée sur les vertèbres cervicales ou toutes autres parties du corps du nourrisson.

Conseils pour les parents

La stimulation du bébé par les parents est indispensable pour favoriser son apprentissage dans l’utilisation des yeux et du cou.

En effet, le rôle des yeux dans les déficits de rotation cervicale est primordial.

Pour les faire, travailler vous pouvez par exemple faire l’exercice suivant : positionnez votre enfant dos à vous contre votre thorax et attendez qu’il fixe un objet devant vous. L’accroche de son regard sur cet objet (ou personne immobile) vous permettra de faire bouger sa tête dans le sens que vous souhaitez sans forcer manuellement. En effet, en tournant lentement sur vous-même d’un côté votre enfant tournera la tête du côté opposé pour continuer à regarder l’objet en question.

Dans certains cas, il faudra peut-être utiliser des coussins de positionnement pour diminuer le risque de déformation crânienne. Votre ostéopathe pourra également vous donner des conseils de positionnement et d’étirements doux à pratiquer régulièrement à la maison pour favoriser et accélérer le retour à la normal des mouvements de la tête de votre enfant.

Lien vers: https://baby-skull.com/produit/le-cale-bebe-lateral-ajustable/

9 vues

LE CABINET

Tarifs:

55€ en Cabinet

75€ à Domicile

© 2018 par Pauline Bottero Ostéopathe. DO Créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Google+ Icône sociale